Syndrome Gilles de la Tourette

 

À peu près 75 % des jeunes personnes souffrant du syndrome de Gilles de la Tourette peuvent être aidés de façon significative par une décompression de l’articulation temporo-mandibulaire ou ATM. Cette décompression permet une réduction et peut-être même l’élimination du signal d’activation associée avec la dyskinésie neuro-moteur et les tics musculaire. Plusieurs peuvent aussi être aidés par un traitement orthodontique spécifique (broches). Ces thérapies peuvent réduire et même éliminer l’utilisation de médicaments avec leurs effets secondaires normalement prescrits pour cette condition.

 

Évolution par reflex neuro-moteur

 

Souvent la douleur chronique à l’articulation temporo-mandibulaires (ATM) est le résultat d’un processus compensatoire par le corps. Le vrai problème demeure silencieux puisqu’il est bien masqué par la compensation corporelle. L’Évaluation à l’aide des réflexes neuro-moteur sert à identifier ces blessures structurelles/posturales afin de pouvoir les corriger.

 

Il faut se souvenir qu’en douleur chronique, l’origine de la douleur n’est jamais située à l’endroit où ça mal.